La marche à suivre pour devenir un musicien auto-entrepreneur ? | Ici, on parle business au quotidien !

La marche à suivre pour devenir un musicien auto-entrepreneur ?

0 Comment

Un auto-entrepreneur musicien est d’abord une personne qui à travers la musique donne des conseils et porte la voix des sans voix. Ensuite, il déclare ses activités auprès de l’État dans le but d’être assisté et de contribuer au développement. Beaucoup de musiciens souhaitent devenir un auto-entrepreneur. Comment y arriver ? Voici un article qui vous donne plus de détails.

La déclaration des activités et la domiciliation de l’auto-entreprise

La première étape en tant qu’un futur auto entrepreneur musicien consiste à déclarer auprès des institutions compétentes, le début des activités de l’auto-entreprise tout en fournissant des dossiers qui comporte l’identité de l’entrepreneur individuel, le type d’activité, le régime social et fiscal. Le musicien est placé sous le régime indépendant à cause de son statut de travailleur non-salarié. Comme toute entreprise, la personne qui exerce la musique doit trouver un endroit idéal pour ses activités. De plus, la loi exige un espace physique lors de la déclaration des activités de l’entreprise.

Immatriculation et l’ouverture de compte bancaire professionnel

Cette étape est obligatoire puisque les frais de déclaration sont gratuits. Toutefois, le répertoire des métiers (RM) est l’organisme qui s’occupe des dossiers d’immatriculation des activités artisanales. Le musicien auto-entrepreneur convient au régime micro-entreprise. Lorsque le dossier est validé après l’immatriculation, l’artiste reçoit le certificat d’inscription au répertoire des entreprises et établissement. Le musicien a l’obligation de déclarer ses activités par mois ou par trimestres. De même, une auto entreprise dans la musique doit nécessairement avoir un compte bancaire professionnel. Aussi, il ne doit pas mélanger les dépenses de ses activités à d’autres dépenses personnelles. Un musicien qui se déclare en tant qu’auto entrepreneur bénéficie des avantages du régime micro-entreprise. La réglementation sociale, fiscale et comptable est simplifiée. Aussi, l’auto entrepreneur musicien a le soutien des organismes. Il jouit ainsi d’une bonne crédibilité sur le marché.